2019

Film en images de synthèses, 10 min, blender

Jonathan Pêpe (né́ en 1987 à Toulouse), formé aux Beaux-Arts de Bourges puis au Fresnoy, expose dessins, vidéos, installations et films. En axant ses recherches sur la distinction entre le vivant et le non-vivant, il interroge notamment cette relation intime entre l’humain et l’outil. Dans une atmosphère médicale, aux abords de la science-fiction cyberpunk, l’artiste produit des fictions en détournant des technologies contemporaines telles que la soft-robotique au travers des œuvres Exo-biote (2015) et Haruspices (2019) qui mettent en scène des sculptures en silicones, mouvantes, qui respirent et convulsent. Jonathan Pêpe a notamment exposé à la Villa Vassilief, au Palais de Tokyo à Pair2 art center à Taïwan et à l'institut français de Budapest. En 2018, il est lauréat du prix Pulsar avec Fabien Zocco pour leur projet Ghost Machine qui fut présenté à la Fondation EDF.

Graveyard Connexion

Jonathan Pêpe